Combien suis-je payé si je tombe malade alors que je travaille à temps partiel ?

Si vous êtes en arrêt de travail pour maladie, vous pouvez percevoir :

Les indemnités journalières sont versées si vous avez versé suffisamment de cotisations.

Le montant versé varie en fonction de votre salaire (consultez la fiche À quelles conditions ai-je droit au versement d’indemnités journalières quand je suis malade ?)

Les IJ sont égales à 50 % de votre salaire journalier de base.

Si vous êtes payé par mois, votre salaire journalier de base équivaut au total des 3 derniers salaires bruts que vous avez reçus (avec un maximum de  2 697,24 euros par mois pour 2018), divisé par 91,25.

Exemple : pour un salaire de 2 000 euros par mois pendant les 3 mois précédents votre arrêt de travail, vous recevrez des indemnités de 32,87 euros par jour travaillé de votre caisse primaire d’assurance maladie (soit (2 000 x 3) / 91,25 = 65,75, puis (65,75 x 50%) = 32,87).

Si vous travaillez 24h par semaine, réparties sur 3 jours, vous toucherez (32,87 x 3) x 4 = 394,44 euros d’indemnités journalières pour un mois.

Vos IJ ne peuvent pas dépasser un certain montant.

Attention : les IJ vous sont versées après un délai de carence de 3 jours (dans le privé), pour chaque arrêt de travail, sauf si :Si votre arrêt de travail est supérieur à 3 mois, vos IJ peuvent être revalorisées (dans la limite du montant brut maximum) en cas d'augmentation générale des salaires.

  • vous reprenez votre activité entre 2 arrêts de travail n’ayant pas dépassé 48 heures ;
  • ou vos arrêts de travail successifs sont dus à une affection de longue durée (ALD).

Votre CPAM vous verse vos IJ tous les 14 jours. Elle vous adresse en même temps un relevé, que vous pouvez également télécharger.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.