Dans quel(s) cas dois-je respecter un préavis si mon CDD est rompu avant la date prévue ?

Vous devez respecter un préavis dans 2 situations si votre CDD est rompu avant la date prévue.

  • Vous demandez la rupture de votre CDD parce que vous avez été embauché(e) en CDI (ailleurs).
    Dans ce cas, vous devez respecter un préavis (sauf si l'employeur vous dispense).

    La durée du préavis est calculée à raison d'1 jour ouvré par semaine :
    • soit de la durée totale du CDD, renouvellement inclus, lorsqu'il comporte une date de fin précise;
    • soit de la durée effectuée, lorsqu'il ne comporte pas de date de fin précise (par exemple parce que vous remplacez un salarié absent).
      Dans les 2 cas, le préavis ne peut pas dépasser 2 semaines.
       
  • Vous vous mettez d’accord avec l’employeur sur la rupture de votre CDD avant la date prévue.
    Dans ce cas, vous n'êtes pas obligés de prévoir un préavis.
    Si vous décidez ensemble de négocier un préavis, vous pouvez choisir librement sa durée.
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.