Dois-je dire que je suis enceinte lors de l'entretien d'embauche ?

En principe, non.

Vous n’êtes pas obligée de signaler que vous êtes enceinte à l’entretien d’embauche.

Vous pouvez choisir d’informer votre employeur ou non de votre grossesse.
Mais parfois, révéler que l’on est enceinte juste après avoir été engagée peut nuire à la relation de confiance entre vous et l’employeur. Le climat de travail risque alors de ne plus être agréable.

Vous avez uniquement l’obligation d’informer votre employeur avant de partir en congé maternité, par écrit ou verbalement.

Vous n’êtes donc pas obligée de révéler votre grossesse auparavant, ni au moment de l’embauche (même pour un CDD), ni pendant l’exécution du contrat de travail.

La personne qui vous interroge peut vous poser la question, mais elle ne peut pas se servir de cette réponse pour vous refuser le poste : sinon, ce serait illicite et vous pourriez essayer de prouver une discrimination.

Si vous êtes engagée, vous avez intérêt à signaler votre grossesse au médecin du travail, qui est tenu au secret professionnel.
Il ne donnera aucun détail sur votre état de santé à l’employeur.

Le médecin du travail a 3 missions durant votre grossesse :

  • vous informer ;
  • vous assurer une surveillance clinique ;
  • vous aider à adapter votre travail pour limiter les facteurs de risques.

Si vous postulez pour un poste à risque, l’employeur ne peut pas refuser de vous engager à durée indéterminée uniquement en raison des précautions à prendre pendant votre grossesse.
En théorie, il doit vous engager, puis adapter votre poste et éventuellement vous faire remplacer, puis vous réintégrer à votre retour de congé maternité.

Mais en pratique, c’est plus compliqué : vous devez prouver qu’on vous a posé des questions sur votre état de grossesse, et que c’est parce que vous avez hésité à répondre (ou parce que vous avez avoué être enceinte) qu’on ne vous a pas engagée.

Quoi qu’il en soit, l’employeur ne peut pas vous sanctionner ni vous licencier si vous l'informez de votre grossesse après l’embauche, et que vous l’aviez caché durant l’entretien.
Il ne peut pas non plus vous sanctionner pour lui avoir caché cette information.

Pour plus d’informations, consultez le site du Ministère du Travail.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.