J'ai travaillé quelques week-end : puis-je récupérer ?

En principe, oui, sauf si votre horaire normal de travail inclut des samedis et dimanches.

Vous ne pouvez pas travailler plus de 35h par semaine, sauf si votre convention collective prévoit un horaire plus élevé dans votre secteur d’activité.

Dans tous les cas, vous ne pouvez pas travailler plus de 6 jours de suite sans prendre un jour de repos (24 heures auxquelles s’ajoute un repos quotidien minimum de 11 heures).

En principe, le jour de repos est le dimanche : c’est le repos dominical. Mais ce principe à plusieurs exceptions, permanentes ou temporaires, soumises ou non à autorisation, applicables à tout le territoire ou à certaines zones précisément délimitées.

Ainsi, si votre contrat prévoit que vous devez travailler le week-end, vous n’avez pas d’heures à récupérer ; cela fait partie de votre horaire normal de travail.

Mais si votre horaire normal de travail est réparti sur 5 jours, du lundi au vendredi, vous ne devez pas travailler le samedi ni le dimanche.

Si vous travaillez un week-end alors que ce n’est pas dans votre horaire normal de travail, vous avez effectué des heures supplémentaires.

Les heures supplémentaires sont mieux rémunérées (consultez la fiche Je fais des heures supplémentaires, suis je payé double ?). Autrement dit, vous êtes payé plus que les jours de travail de votre horaire normal.

Elles vous donnent aussi droit à du repos compensateur, c’est-à-dire des jours de congés pour récupérer vos heures supplémentaires.

Attention cependant, cette contrepartie n’est obligatoire que si vous avez dépassé le nombre maximum d’heures supplémentaires (soit 220 heures par an par salarié, sauf accord collectif fixant un montant différent).

Vous devez normalement prendre votre repos compensateur rapidement après les heures supplémentaires que vous avez effectuées.

Vous pouvez aussi placer certaines de ces heures sur votre compte épargne temps (consultez la fiche Qu’est-ce que le compte épargne-temps ?).

Pour plus d'informations, consultez le site du Ministère du travail.

 
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.