Je travaille à temps partiel, puis-je demander à changer mon horaire pour pouvoir prendre un deuxième mi-temps ?

Oui, mais vous devez vérifier que cette nouvelle activité est cumulable avec votre première activité à temps partiel (consultez la fiche Puis-je cumuler plusieurs temps partiel ?).

Un accord ou une convention collective applicable à votre entreprise peut fixer les conditions pour changer les horaires de travail à temps partiel.

Si aucun accord collectif ne fixe ces conditions, votre employeur doit prévoir :

  • les conditions selon lesquelles vous pouvez passer d’un temps plein à un temps partiel  (ou pour passer d’un temps partiel à un temps plein) dans le même établissement ou la même entreprise ;
  • la procédure que vous devez suivre pour demander un changement d’horaire ;
  • le délai laissé à votre employeur pour vous donner une réponse motivée, surtout s’il refuse.

S’il n’y a pas d'accord ni de convention collective, vous devez adresser votre demande à votre employeur, par tout moyen permettant de prouver la date de votre demande (par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) ou courrier électronique, par exemple).

Vous devez préciser dans votre demande :

  • la durée du travail que vous souhaitez faire ;
  • et la date envisagée pour commencer votre nouvel horaire.

Attention : vous devez envoyer votre demande au moins 6 mois avant la date à laquelle vous souhaitez changer d’horaire.

Votre employeur doit répondre dans les 3 mois suivant votre demande, par lettre recommandée avec accusé de réception.

  • Si votre employeur accepte cette modification : vous signez un avenant à votre contrat de travail ;
     
  • Si votre employeur refuse cette modification : il doit justifier son refus. Les seules justifications admissibles sont :
    • il n'y a pas d'emploi disponible pour votre catégorie professionnelle ou sur un poste équivalent (par exemple : si un temps partiel sur un poste de cadre est disponible dans l’entreprise, l’employeur peut refuser qu’un agent de maîtrise prenne le poste) ;
    • le changement d'emploi demandé aurait des conséquences négatives sur la bonne marche de l'entreprise (conséquences préjudiciables).
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.