La mutuelle va-t-elle m'aider si je tombe malade pendant mon travail non déclaré ?

En principe, non.

Si vous n’êtes pas déclaré, votre employeur ne vous a pas déclaré auprès de la mutuelle de votre entreprise. Elle ne vous aidera donc pas si vous tombez malade.

Mais vous pouvez vous affilier à une mutuelle volontairement. Si vous payez vos cotisations à cette mutuelle, et que vous remplissez les conditions qu’elle pose, vous serez assuré par la mutuelle pour le remboursement de vos soins de santé.

Contactez la mutuelle de votre choix pour savoir comment faire pour vous affilier.

De plus, à certaines conditions, vous pouvez être ayant droit (avoir droit aux avantages de la mutuelle d’une autre personne) de la mutuelle de :

  • votre conjoint, si vous n’êtes pas divorcé ;
  • votre concubin, si vous êtes totalement à sa charge ;
  • votre partenaire lié par un pacte civil de solidarité (PACS) ;
  • vos parents, si vous avez moins de 16 ans (ou moins de 20 ans si vous poursuivez des études, et même plus selon les mutuelles !) ;
  • vos ascendants, descendants et collatéraux jusqu’au 3e degré, si vous vivez sous leur toit, et si vous les aidez dans les travaux du ménage et dans l’éducation d’au moins 2 enfants de moins de 14 ans à leur charge ;
  • votre colocataire, si vous vivez avec lui depuis au moins 12 mois et si vous êtes à sa charge totale, effective et permanente.

Attentionsi votre maladie vous empêche de travailler, vous n’avez pas droit aux indemnités payées par la mutuelle en cas d’incapacité de travail.

En effet, comme vous travaillez sans être déclaré, vous n’êtes pas censé recevoir de salaire et vous ne cotisez pas. Vous n’avez donc droit à aucune indemnité.

Si vous ne cotisez pas à l’assurance maladie, vous n’avez pas de couverture médicale si vous tombez malade.

Vous dépendez alors de la protection universelle maladie (PUMA) vous permettant un accès au soin ainsi que le remboursement des soins, prestations et médicaments si vous résidez en France.

De plus, lors d’un travail non déclaré, vous n’êtes pas couvert par la sécurité sociale.

  • Vous ne cotisez pas à l’assurance chômage : lorsque votre travail non déclaré s’arrête, les heures effectuées durant cette période n’ouvrent aucun droit au chômage.
  • Vous ne cotisez pas à l’assurance retraite : les périodes de travail non déclaré ne sont pas comptabilisées automatiquement pour votre pension de retraite (consultez la fiche Est-ce que mon travail non déclaré compte pour calculer ma pension de retraite ?).
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.