L'employeur doit-il me donner des tickets restaurant ?

Oui, si une convention collective de secteur prévoit qu’ils sont obligatoires.

Si la convention collective qui s’applique à votre employeur lui impose d’accorder des tickets restaurant à ses salariés, il doit vous les accorder

L’octroi de tickets restaurant peut aussi être prévu par un accord collectif d’entreprise conclu au niveau de l’entreprise. Votre employeur est obligé de le respecter et donc de vous octroyer des tickets restaurant.

Si rien n’est prévu, l’employeur est libre de les accorder ou non.

L’employeur peut décider de vous accorder des tickets restaurant par une décision unilatérale. Mais l’employeur n’est pas légalement obligé de vous accorder cet avantage.

Il peut aussi choisir de mettre à votre disposition une cantine ou une salle de restauration, ou de vous verser une prime de déjeuner.

Vous n’êtes pas obligé d’accepter les tickets restaurant, sauf si votre convention collective le prévoit pour tous les salariés. Si vous ne souhaitez pas utiliser les tickets restaurant, il est recommandé d’en informer votre employeur par écrit.

Pour ce qui est du montant des tickets restaurant, c’est en principe l’employeur qui décide. La valeur d’un ticket restaurant est en général de 8 euros.

Le ticket restaurant est partiellement financé par votre employeur : il paye entre 50% et 60% de sa valeur.

Attention, pour que les tickets restaurant soient un avantage (pas de cotisations sociales à payer sur la part prise en charge par l’employeur), il faut respecter certaines conditions, notamment de montant.

 
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.