Ma maladie m’empêche de continuer à travailler, puis-je être licencié ?

Oui, mais uniquement si toutes ces conditions sont remplies.

1. Vous êtes déclaré(e) inapte à reprendre votre emploi par le médecin du travail (consultez la fiche Suis-je empêché(e) de reprendre un emploi si je suis inapte ?).

2. L'employeur justifie votre licenciement par une de ces 3 raisons :

  • l'employeur est dans l'impossibilité de vous proposer un emploi (en prenant en compte l'avis et les indications du médecin du travail);
  • l'employeur vous a proposé un emploi, après avis et indications du médecin du travail, mais vous l’avez refusé;
  • l'avis d'inaptitude rédigé par le médecin du travail mentionne explicitement que « tout maintien du salarié dans un emploi serait gravement préjudiciable à sa santé » ou que « l'état de santé du salarié fait obstacle à tout reclassement dans un emploi ».

3. L'employeur doit respecter la procédure de licenciement pour motif personnel.
Pour en savoir plus, consultez la fiche L'employeur peut-il me licencier quand il veut ?

4. Votre lettre de licenciement doit mentionner :

  • votre inaptitude,
  • et :
    • l'impossibilité de vous reclasser;
    • ou le fait que l'employeur n'est pas obligé de vous proposer un reclassement car l'avis d’inaptitude mentionne explicitement que « tout maintien du salarié dans un emploi serait gravement préjudiciable à sa santé » ou que « l'état de santé du salarié fait obstacle à tout reclassement dans un emploi ».

Vous avez droit à certaines indemnités, qui dépendent de l’origine de votre inaptitude (professionnelle ou non).
Pour en savoir plus, consultez la fiche À quelles indemnités ai-je droit si je suis licencié pour inaptitude ?

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.