Puis-je prendre mes congés pendant mon préavis ?

Oui.

Vous pouvez prendre vos congés payés pendant votre préavis peu importe si :

  • vous avez été licencié(e),
  • ou vous avez démissionné.

Les conséquences varient selon que vous prenez vos congés avant ou après la notification de la rupture de votre contrat de travail.

→ Si vous avez pris vos congés avant la notification de la rupture de votre contrat :

→ Si vous avez pris vos congés après la notification de la rupture de votre contrat :

Ni vous, ni l’employeur ne peuvent imposer à l’autre de prendre des congés.
Vous devez vous mettre d’accord.

Votre préavis n’est pas suspendu pendant vos congés, sauf si vous l’avez prévu avec l’employeur.

Si la notification de la rupture de votre contrat a lieu pendant vos congés, la période de préavis commence à la fin de vos congés.

Par exemple : vous êtes en congés d’été du 20 juillet au 15 août. Le 30 juillet, votre employeur vous signale que vous êtes licencié(e) pour motif personnel.
Votre préavis de licenciement commencera le jour où vous rentrez de vacances, soit le 16 août.  

L'employeur doit bien sûr respecter la procédure de licenciement (consultez la fiche Qu’est-ce que la procédure disciplinaire que l’employeur doit suivre pour me licencier ?).

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.