Puis-je refuser de travailler de nuit si je suis enceinte ?

Oui, dans 2 situations.

  • Vous devez demander à travailler sur un poste de jour dans l’entreprise pendant votre grossesse.
    Vous pouvez le demander jusqu’à la fin de votre congé postnatal.
  • Le médecin du travail constate par écrit que le poste de nuit est incompatible avec votre état.
    L'interdiction du travail de nuit peut être prolongée:
    • pendant le congé postnatal;
    • et après votre retour de congé pour une durée maximale d’1 mois.

On parle alors d’affectation sur un poste de jour.
L’employeur peut vous faire travailler dans un autre établissement de l’entreprises si vous avez donné votre accord.

Votre changement d'affectation n'entraîne aucune diminution de votre rémunération.

Si l'employeur ne peut pas vous proposer un autre poste, il doit vous informer par écrit (vous et le médecin du travail) des raisons qui empêchent votre reclassement.

Dans ce cas, votre contrat de travail est suspendu jusqu'à la date de début du congé maternité.

Mais vous bénéficiez d'une garantie de rémunération composée :

  • d'allocations journalières versées par la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM);
  • et d'un complément à la charge de l'employeur.

Pour avoir une idée des indemnités journalières en cas de maternité, vous pouvez utiliser ce simulateur.

Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.