Quel est le montant de la prime de fin d'année ?

Cela dépend de ce qui est prévu dans votre convention collective, dans le règlement intérieur de l’entreprise ou dans votre contrat de travail.

D’une manière générale, le montant de votre prime de fin d’année est équivalent à la rémunération que vous percevez à la fin de chaque mois.

Les primes et les gratifications complètent votre salaire.

Ainsi, les primes et gratifications annuelles (primes de fin d’année, de 13e mois, de vacances, de bilan, de participation, etc.) sont un élément du salaire.

Votre employeur doit donc payer des cotisations sociales sur cette prime comme sur votre salaire.

Si vous bénéficiez d’une prime de  fin d’année, elle est le plus souvent calculée proportionnellement au temps travaillé dans l’année, selon la formule 1/12 de mois de salaire par mois travaillé. Cela dépend de ce que prévoit votre convention collective.

Pour calculer le montant de la prime de 13e mois, il faut donc additionner les 12 salaires bruts perçus dans l’année et les diviser par 12.

Ainsi, si vous n’avez pas travaillé toute l’année, par exemple parce que vous avez été engagé(e) au mois d’avril, votre prime de fin d’année est moins élevée. Elle est calculée proportionnellement au nombre de mois que vous avez effectué chez votre employeur.

Souvent, il faut une certaine ancienneté chez l’employeur pour avoir droit à la prime de fin d’année.

De plus, il existe des règles spécifiques en cas de licenciement ou de démission en cours d’année.

 
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.