Quels sont les risques d'accepter un travail au noir si je suis au chômage ?

Si vous acceptez un travail au noir alors que vous êtes au chômage, vous risquez : de devoir rembourser vos prestations sociales et allocations chômage, si l’enquête révèle que vous avez acceptez de travailler au noir afin de toucher une rémunération en plus de prestations sociales et/ou de vos allocations chômage ; des sanctions pénales pour fraude aux allocations ; des pénalités financières qui seront retenues sur vos prestations sociales à venir ; la radiatio...

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Retour à l'arborescence