À quoi ai-je droit en tant que stagiaire ?

En tant que stagiaire dans une entreprise, vous avez des droits.

  • Votre stage doit obligatoirement se dérouler dans le cadre d'une convention fournie par votre établissement d’enseignement.
     
  • Vous pouvez recevoir une gratification à certaines conditions.
    Si votre stage dure plus de 2 mois (soit 44 jours à 7 heures/jour), l’employeur doit vous verser une gratification minimale.
    Elle correspond à 3,75 euros/heure effectuée.
    Évidemment, l’employeur peut prévoir :
    • une gratification plus importante (sauf si l’employeur est public),
    • et que vous soyez gratifié(e) même si vous effectuez un stage de moins de 2 mois.  
       
  • Vous devez travailler maximum 35 heures/semaine.
    Mais votre convention de stage peut prévoir des heures supplémentaires. L’employeur doit alors vous
    payer les heures supplémentaires que vous effectuez.
    Ces heures supplémentaires doivent être payées et/ou récupérées dans les mêmes conditions de majoration que pour les salariés de l’entreprise.
     
  • Vous devez recevoir une attestation de stage à la fin de votre stage. Elle doit préciser :
    • la durée totale de votre stage,
    • et le montant total de la gratification que vous avez reçue.
       
  • Vous avez droit aux congés de maternité, paternité ou d’adoption d’une durée équivalente à ceux prévus pour les salariés de l’entreprise.
    Mais l’employeur n’est pas obligé de vous verser la gratification pendant la durée de ce congé.
  • Si vous êtes en stage de plus de 2 mois, votre convention de stage doit vous prévoir la possibilité de congés et d’autorisations d’absence.
    Mais l’employeur n’est pas obligé de vous autoriser à prendre des congés, ni à les rémunérer.
  • Si l’entreprise a une cantine, ou si les salariés ont droit à des tickets restaurant, vous devez aussi en avoir, dans les mêmes conditions que les autres salariés de l’entreprise.
     
  • L’employeur doit vous rembourser une part des frais de transport, dans les mêmes conditions que pour les autres salariés de l’entreprise.
    Pour en savoir plus, consultez la fiche Mon employeur doit-il rembourser mes frais de déplacement domicile-lieu de travail ?
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.