Suis-je prioritaire si un poste est disponible dans l'entreprise où j'ai été licencié(e) pour motif économique ?

Oui, mais vous devez le demander à votre employeur.

C'est ce qu'on appelle la priorité de réembauche.

Elle est valable si des postes correspondant à vos qualifications sont disponibles.

Vous êtes prioritaire pendant 1 an à partir de la date de votre licenciement pour motif économique.
Mais le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), ou des règles conventionnelles, peuvent prolonger votre priorité de réembauche (consultez la fiche Qu’est-ce qu’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) ?).

L’employeur doit mentionner dans votre lettre de licenciement que vous bénéficiez d’une priorité de réembauche.
La lettre doit aussi préciser :

  • le délai dans lequel vous devez informer l'employeur de votre souhait d'en bénéficier,
  • votre droit de refuser la priorité.

Si vous souhaitez bénéficier de la priorité de réembauche, vous devez prévenir  votre employeur dans le délai d'1 an à partir de la date de votre licenciement.
Il vaut mieux le faire par écrit, dans une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR), pour prouver la date en cas de conflit.
L'employeur doit vous informer de tous les emplois devenus disponibles et compatibles avec votre qualification, peu importe que ce soit un CDI ou un CDD.

Si vous ne souhaitez pas bénéficier de la priorité de réembauche, l’employeur n’est pas obligé de vous informer des postes disponibles dans l’entreprise, sauf si des règles conventionnelles le prévoient.

Si votre employeur ne respecte pas la priorité de réembauche, vous avez droit à des indemnités.
Ces indemnités sont différentes selon la date de votre licenciement.

  • Vous avez été licencié(e) avant le 24 septembre 2017 :
    Si vous n’êtes pas réintégré, vous avez droit à une indemnité égale à au moins 2 mois de salaire.
     
  • Vous avez été licencié après le 24 septembre 2017 :
    Si vous n’êtes pas réintégré, vous avez droit à une indemnité égale à au moins 1 mois de salaire.
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.