Sur quelles prestations dois-je payer un forfait de 18 euros ?

Le ticket modérateur est remplacé par un forfait de 18 euros pour certains actes médicaux coûteux (actes dont le tarif est au moins égal à 120 euros).

Toutefois, vous ne devez pas payer ce forfait pour les frais suivants (ils sont remboursés à 100 %) :

  • transport d'urgence ;
  • actes de radiodiagnostic ;
  • actes d'imagerie par résonance magnétique (IRM) ;
  • scanner.

Si plusieurs actes coûteux sont effectués au cours d'une même consultation ou hospitalisation, vous ne payez qu'une fois le forfait.

Vous ne devez pas payer le forfait si vous bénéficiez d'une prise en charge à 100 % en raison de votre situation ou de votre état de santé.

Vous avez droit à cette prise en charge de 100 %, notamment si vous êtes :

  • une personne atteinte d'une affection de longue durée (ALD) ;
  • une femme enceinte (du 1er jour du 6e mois de grossesse et jusqu'au 12e jour après l'accouchement) ;
  • un nouveau-né hospitalisé ;
  • un bénéficiaire d'une rente pour accident du travail ou maladie professionnelle ;
  • un bénéficiaire d'une pension d'invalidité.

Sinon, vous devez payer le forfait au professionnel de santé ou à l'établissement de santé.

Si vous avez une mutuelle, elle peut payer le forfait selon le contrat que vous avez signé. Renseignez-vous auprès de votre organisme complémentaire.

 
Retour à l'arborescence
x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.